Les soins de suite et réadaptation respiratoire

SSR en hospitalisation

Une unité de soins de suite et de réadaptation respiratoire verra prochainement le jour au sein de la clinique médicale et cardiologique d’Aressy.

La Clinique médicale et cardiologique d’Aressy accueille chaque année 400 patients souffrant de maladies respiratoires.
Compte tenu de l’augmentation des maladies respiratoires chroniques et des besoins de soins liés à celles-ci, l’équipe de pneumologues (2 praticiens) souhaite pouvoir en assurer la prise en charge, dans une structure SSR de 30 lits.

Les soins de suite en pneumologie s’adressent à des patients requérant des soins continus et comportent une importante dimension éducative et relationnelle.

La clinique médicale et cardiologique d’Aressy souhaite mettre en oeuvre les fonctions suivantes :

  • la poursuite et le suivi des soins et du traitement, la surveillance des effets iatrogènes éventuels,
  • la restauration somatique et psychologique,
  • l’éducation du patient et de son entourage en s’assurant de son adhésion au traitement et à la prévention,
  • la préparation de la sortie et la réinsertion sociale/familiale du patient.

La prise en charge spécialisée des affections respiratoires en SSR permet d’accueillir les patients atteints d’affection broncho-pulmonaires avec un handicap respiratoire, lorsque leur état ne nécessite plus leur maintien en service médical court séjour ou ne leur permet plus de rester à leur domicile.

La pneumologie

La pneumologie est une spécialité multidisciplinaire avec des pathologies propres et de nombreuses comorbidités avec d’autres spécialités : cardiologie, neurologie, cancérologie, allergologie. Ainsi, le patient, quelle que soit sa pathologie, peut être exploré du symptôme initial au diagnostic.

Une équipe médicale spécialisée

Les équipes médicales se forment régulièrement à toutes les techniques de la pneumologie (cancérologie, exploration respiratoire au cours du sommeil, les épreuves d’effort cardio-respiratoire, la fibroscopie interventionnelle, l’évolution des techniques radiologiques thoraciques et vasculaires).
Le souci permanent de l’équipe est également de réduire au minimum les durées d’hospitalisations dans les pathologies aiguës et de rendre plus humain et acceptable la durée de séjours de pathologies chroniques.
Un système d’astreinte 24h/24 est assurée pour permettre une intervention rapide sur la clinique concernant toute pathologie pulmonaire.

Nouvelles techniques

L’activité pluridisciplinaire amène l’équipe médicale à vouloir améliorer toutes les branches de la spécialité dans les années à venir en s’adaptant à toutes les nouvelles techniques.
Le travail de l’équipe des pneumologues est en permanence associé à celui du personnel soignant et des kinésithérapeutes pour la thérapie et la prise en charge de l’avenir du patient.

Kinésithérapeutes

Une équipe de kinésithérapeutes, distincts des kinésithérapeutes cardiologiques, prend en charge les patients, tant dans les chambres pour le début du traitement, que dans la salle d’épreuves d’effort par la suite. Des infirmières et aide soignantes ont été spécialement formées par les médecins à la pneumologie. L’ouverture de ce service, avec une concentration de malades pouvant connaître des douleurs aiguës et chroniques, en particulier les malades atteints de tumeurs de l’appareil respiratoire (une des grandes catégories de pathologies traitées), a été un révélateur dans la clinique de la nécessité de prendre en charge la douleur.

Un plateau technique spécifique

Un plateau technique, spécifique à la pneumologie, est installé dans le même service. Il est destiné tant au diagnostic qu’à la rééducation : épreuves d’effort cardiorespiratoires, VO² max, spirométrie portable pour faciliter l’utilisation dans la clinique. La gazométrie est possible à tout moment : les résultats sont très rapides du fait de l’acquisition d’un appareil renouvelé en 1998.
Les actes invasifs à titre diagnostique ou thérapeutique sont pratiqués en salle d’endoscopie dans le plateau technique central. Les principaux actes pratiqués sont la fibroscopie bronchique, le lavage alvéolaire et le drainage pleural.